mardi 22 avril 2014

Projet ART-THERAPIE DRAMATHERAPIE

Entre les Encres envisage la mise en place de séances d'art-thérapie à médiation théâtrale - lorsque l'intervenante aura terminé sa formation (en master Dramathérapie à l'Université Paris V Descartes). Qu'est-ce que c'est la dramathérapie ?
-* Un Que sais-je? Théâtre et dramathérapie écrit par Jean-Pierre Klein (psychiatre, il est l'un des fondateurs de l'art-thérapie à bases scientifiques d'aujourd'hui, il a publié de nombreux ouvrages sur l'art-thérapie et dirige l'école INECAT à Paris). Ce livre donne un aperçu contemporain, à la fois très complet et très synthétique des relations entre art dramatique et dramathérapie à ce jour dans le monde et en France.

Appelée "dramatherapy" dans les pays anglo-saxons, cette activité est pratiquée par des art-thérapeutes diplômés et s'adresse à tous les publics (dans une optique de découverte du corps en jeu, d'épanouissement personnel et de travail sur soi). Elle est souvent pratiquée en France par des psy sous le nom de "psychothérapie à médiation théâtrale", en Hôpital ou en Centres de soins avec les personnes qui affrontent des troubles psychiques et sont suivies en psychothérapie, mais l'art-thérapie est un métier à part entière, qui compète les autres soins. Si le but de cette approche thérapeutique n'est pas la production artistique en tant que telle, une connaissance approfondie des mécanismes en jeu dans la pratique artistique est nécessaire. Les art-thérapeutes (de la danse, de la musique, de l'écriture, des arts plastiques ou des arts de la scène) sont donc formés et expérimentés en psychologie clinique et comme artistes.

La différence principale entre dramathérapie et psychodrame : le psychodrame met en scène des souvenirs d'éléments personnels ou réels et est pratiqué par des psychothérapeutes (psychiatres, cliniciens, psychanalystes, psychologues...) Tandis que l'art-thérapie utilise le détour de la fiction (pour développer les capacités d'expression, de symbolisation, de verbalisation, de distanciation, d'élaboration ou ré-élaboration, de créativité... les ressources internes et capacités - ou facteurs - de résilience). Les praticiens sont formés en psychologie clinique mais sont avant tout artistes, dans leur spécialité (plastique, dramatique, musicale, danse...)

L'activité sera proposée par Julie-Anne Sztokman qui se forme actuellement en master Art-thérapie avec des stages en 2013 et 2014 en CHRS (centre d'hébergement et de réinsertion sociale);  CSAPA (centre de soin, d'accompagnement et de prévention en addictologie / Atelier théâtre animé par une comédienne art-thérapeute diplômée) puis en 2015 et 2016 en psychiatrie adulte (hôpital de jour / Ateliers dramathérapie-clown, relaxation et expression corporelle animés par une art-thérapeute diplômée) et psychiatrie de l'adolescent (troubles du comportement alimentaire, entrées dans la psychose ou crise passagères / atelier théâtre animé par un psychologue). Elle s'est aussi formée auprès de Kathleen Olivier (fondatrice de l'AND) et Sue Jennings (pionnière de la dramatherapy en Angleterre puis dans le monde entier).

Des bénévoles ou stagiaires pouraient intervenir ou des projets subventionnés pourraient être mis en place.

Des définitions d'art-thérapeutes drama : ( http://dramatherapiefrance.wix.com/associationnationale )

Le dramathérapeute n’est pas seulement un artiste avec des notions de psychologie ou un psychologue avec une pratique artistique. Il s’agit d’un métier à part entière, avec ses spécificités et ses techniques dont l’objectif est d’accompagner les personnes vers un mieux-être. 
Il est avant tout là pour offrir un espace où les personnes peuvent s’exprimer par la création dans un cadre rassurant et protégé. Travailler sur soi et pour soi autrement en goûtant au plaisir du jeu créatif et interactif.
Etre dramathérapeute c’est être à l’écoute de l’autre dans le jeu, lui amener la possibilité de réfléchir sur lui de manière originale, de pouvoir aussi simplement prendre du plaisir à jouer, de voir où il en est, de s’autoriser le temps de la séance à lâcher.
Kevin DEZ (Dramathérapeute diplômé de Paris V)


Ma vision de la dramathérapie est intimement liée à la pensée anglo-saxonne. C’est une méthode qui utilise le media de l’art dramatique et du théâtre dans des intentions thérapeutiques. La combinaison de procédés artistiques comme outil de médiation offre une distance sécurisante pour l’expression subjective. L’action de faire et l’expérimentation ont une place essentielle. Le corps, l’esprit sont mobilisés entièrement. En déverrouillant l’imagination, la métaphore permet aux individus une capacité illimitée de créativité et d’expression.
Le dramathérapeute invite la personne à l’intérieur du monde fictif qui se traduit par le « comme si »,  « le faire semblant » fournissant une opportunité de visiter son intériorité et ses multiples facettes dans un contexte cadré et sécurisé.
La dramathérapie offre une expérience collective commune, le groupe travaille ensemble explorant leur créativité, leur problèmes, leur objectifs, leurs joies, tous ces domaines qui sont parties intégrantes à nous être humains.
Christine APPELLA

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Comment taire ?